Qu'il est déprimant de constater encore une fois, que la confiance et la relation client ne veulent plus dire grand chose.

J'ai en son temps, quand l'état a rendu obligatoire l'ouverture d'un compte bancaire professionnel, cherché une banque à moindre frais (parce que quand on est auto-entrepreneur les rentrées ne sont pas forcément très importantes donc on ne veut pas, en plus de ce qu'il faut déjà reverser, payer des frais bancaires importants).

La Banque Postale m'a proposé un compte "simplifié" (sans carte de crédit, sans abonnement internet) à 2 € par mois ce qui me convenait parfaitement puisque l'établissement était près de chez moi, le fonctionnement de mon activité ne nécessitait pas d'avoir autre chose qu'un chéquier et des relevés "papiers" à chaque fin de mois.

J'ai donc ouvert ce compte assez facilement (avec quelques papiers fournis) et continué mon activité. Au début, pas de problème, puis j'ai commencé à constaté que des frais supérieurs au montant contenu dans mon contrat était prélevé. J'ai d'abord cherché à joindre la Banque Postale par téléphone et là,  bien sûr, on tombe toujours sur un employé qui ne comprend rien ou plutôt qui ne veut pas comprendre selon moi.

J'ai donc envoyé un recommandé au siège pour demander la restitution des sommes indument prélevées et bien entendu, je n'ai pas eu de réponse.

J'ai donc saisi le Tribunal en référé, j'attends leur "réponse".

Ce qui, encore une fois, est dramatique c'est ce constat que je fais sans arrêt : il n'y a plus de service client, les prestataires ne sont plus là pour fournir un service mais pour abuser, arnaquer ses clients sans aucun état d'âme.

Je vous assure que ça donne des envies d'aller "péter des gueules" mais si vous le faites c'est vous qui deviendrez condamnable, on a pas le droit de se faire justice, dommage vraiment parce que finalement si je pouvais distribuer quelques tartes, en compensation je pourrais renoncer à me faire rembourser ce qu'ils me doivent.

Pourquoi s'étonner de la montée de l'aggressivité, d'une forme de violence verbale ou physique quand on est confronté à de tels agissements et surtout quand on tente de discuter "calmement" et qu'en face celui/celle qui s'est payé votre tête est un mur, voire une imbécile ?

Je suis allée regarder sur internet les avis Banque Postale, une véritable catastrophe et pour cause. Je ne suis pas la seule à râler donc, est ce que ça doit me "rassurer" ? pas vraiment, c'est même très inquiétant mais que faire, qu'est ce que ça va changer ?

Rien, en réalité je pense que La Banque Postale n'en a strictement rien à faire, des clients, il y en aura toujours, qu'importe qu'ils soient satisfaits ou pas, ça ne semble pas vraiment être leur problème.

Ca ne changera pas le mien, ni celui de nombreux clients floués et ça ne fera pas cesser la situation. Que faire ? circuler l'information pour que ça se sache sauf que, parfois, on regarde les avis après s'être fait avoir parce que, comme je l'ai fait, à la base, on fait confiance, on a signé un contrat, la Banque Postale est sensée le respecter donc quelles raisons de se méfier.

Et je trouve la situation encore plus violente du coup, c'est pas comme quand on se fait avoir sans avoir fait attention, dans ce cas, même si c'est difficile, on se résigne, on se dit "la prochaine fois, je ferai attention" mais quand il est écrit noir sur blanc que les frais seront de 2€/mois et que près de 20 € sont prélevés, encore une fois, après avoir discuté en vain, on a juste une envie : aller casser des gueules.

J'ai saisie le tribunal de proximité, la Banque Postale ne c'est même pas déplacée mais ils ont été condamné à me rembourser plus des dommages intérets. La Banque Postale semble être loin "la banque citoyenne" dit le slogan !!!

 

Progressio : amende d'1,5 million d'euros pour la Banque Postale

La Banque Postale a commercialisé les fonds communs de placement Progressio et Progressio 2006, à compter, respectivement, du 1er avril 2005, et du 20 janvier 2006. Ces fonds en actions et obligations arrivaient à échéance en janvier 2014 et janvier 2015.

http://sosconso.blog.lemonde.fr