Partage de mes opinions citoyennes

21 novembre 2015

Refus de chèque, quel recours ?

L'année dernière, il mest arrivé une mésaventure que je vous raconte dans le but de vous aider à trouver des pistes pour l'expliquer et, si besoin, vous aider à l'affronter si ça devait vous arriver. Je me rends en décembre dans un centre commercial pour faire les boutiques et chercher des cadeaux de Noel. Je repère un pull dans une enseigne connue et décide de l'acheter pour mon fils, son coût environ 30 €. Je prépare mon chèque pour le régler et donne, comme à chaque paiement ma carte d'identité (accepter qu'on vérifie notre... [Lire la suite]

13 octobre 2015

Travailler son référencement soi même

J'ai déjà expliqué, à mon petit niveau, avec mes "petites compétences" acquises à force de curiosité, de recherches, d'interrogations multipliées de plusieurs professionnels du web ces divers points : De nombreux prestataires proposent la réalisation de votre site, Beaucoup se contentent de sites, en général bien réussi, plus ou moins couteux et réalisés dans des délais plutôt raisonnables. Mais, la plupart ne vous disent pas tout et notamment l'essentiel : votre site n'est rien, il est voué à une mort rapide s'il n'est pas... [Lire la suite]
Posté par Structur-elle à 11:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 septembre 2015

Faire son site soi même, c'est possible et pas si compliqué

Dans mon post précédent, j'ai relaté mes réflexions sur les moyens que j'ai mis en oeuvre pour "m'armer" et faire le meilleur choix possible pour trouver le bon interlocuteur pour faire un site quand on démarre son activité. Au délà des pistes expérimentées, que je partage sans pour autant prétendre détenir la vérité, ce que je souhaite faire partager ces sont aussi les mauvaises expériences avec des prestataires indignes dont l'objectif principal est de vendre leur prestations comme on vendrait des chaussettes au Pôle Nord c'est à... [Lire la suite]
20 septembre 2015

A savoir avant de faire faire son site .... partage de ma "petite" expérience personnelle

Je reviens sur un point essentiel pour le créateur d'une activité : communiquer, se faire connaitre pour trouver des clients. L'une des premières priorités du créateur est d'être sur internet, cette évidence si simple, dans l'idée, doit être mise en oeuvre mais bien des questions vont vous ramener à une réalité pas si simple pour les novices. On va d'abord chercher "quelqu'un", un prestataire, qui va pouvoir constuire le site, avec en tête, le premier critère du créateur qui démarre et qui n'a pas de budget, le prix ! On commence... [Lire la suite]
16 août 2015

Faut-il avoir peur du grand méchant loup ? Petite Entreprise.net la suite

Tout d'abord une explication s'impose pour comprendre mon propos, c'est qui le grand méchant loup ? Un avocat par exemple. Nous avons la chance de vivre dans un pays libre ou la liberté d'expression est un droit, même si de récents évènements dramatiques ont mené la conscience collective à réfléchir en profondeur sur le sujet. Liberté d'expression ne veut pas dire, écrire librement ce qu'on veut, sur qui on veut et même si le web, les réseaux sociaux sont parfois devenus le lieu de tous les excès en la matière. Personnellement je... [Lire la suite]
13 août 2015

Tromperie code APE - Registre Professionnel des entreprises différent de l'INSEE - Code APE

Lorsque j'ai crée mon auto-entreprise en 2014, j'ai reçu un courrier de l'INSEE (organisme qui délivre le code APE en fonction de votre activité) me demandant de régler la somme de 234,54 € (somme conséquente surtout quand on démarre et que l'auto-entreprise est supposée n'engendrer de paiement que sur ce qui est encaissé). Adresse de l'expéditeur : APE service enregistrement 231 rue Saint Honoré 75001 Paris L'adresse http://www.ape-fr.com renvoi vers un site "moche" avec une adresse postale autre 3 rue Saint Maur dans le 11ème qui... [Lire la suite]

20 février 2016

Impôts, beaucoup, passionnément .... pas du tout !

J'ai comme beaucoup j'imagine, reçu mes impôts CFE (déjà le nom ..... je suis allée sur internet pour décortiquer) :    Impots.gouv.fr - nullhttp://www.impots.gouv.fr Je me suis souvenue à la réception d'un document au début de mon activité, à propos des impôts et j'avais appelé le fisc pour comprendre puisqu'on me demandait de déclarer mes locaux professionnels ... alors que je n'avais pas de bureau et que en plus, l'administration exige, pour le service à la personne (pour que le client utilisateur bénéficie de la... [Lire la suite]
07 février 2016

L'ubérisation de la société selon moi !

En tant "qu'ex auto-entrepreneur", je m'interesse de près à ce qui fait l'actualité depuis plusieurs mois (par intermittence) et de manière plus ou moins virulente selon les métiers concernés par ce phénomène : l'Ubérisation de nos sociétés et "ses conséquences" (avantages/inconvéniants, progrès, intérets .....) pour qui ? (les clients, les entreprises, corps de métiers qui en font les frais au présent ou à l'avenir, entrepreneurs qui exécutent les prestations). Indéniablement, notre monde est à un tournant quant à son modèle... [Lire la suite]
26 janvier 2016

Starofservice .... recrute un juriste confirmé !

From: juridique@starofservice.comDate: Thu, 14 Jan 2016 08:25:47 +0100Subject: A l'attention de Valérie A - Mise en demeure sous 8 joursTo: structur-elle@outlook.frCC: avocats@starofservice.com Madame,     Nous intervenons en qualité de conseil de la société StarOfService, et faisons suite à la mise en demeure envoyée il y a quelques semaines par lettre recommandée.    Nous notons que vous n’avez pas jugé utile de répondre à notre demande.   Rappel :    Nous constatons à notre grande... [Lire la suite]
Posté par Structur-elle à 22:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 janvier 2016

"On écrit pour rendre justice à la vérité" a dit Susan Sontag

On ce sera moi, mère de cette jeune fille qui est la mienne et que j'ai aidé à "monter" son dossier aux Prud'hommes de Paris, nous avons très rapidement compris que c'était peine perdue et que nous n'obtiendrions rien, pas même une entrevue, un signe encourageant de la part de cette justice supposée impartiale. Le dossier s'est donc terminé par une lettre de ma part au Président du Tribunal parce que "qui ne dit mot conssent" et ce n'est pas mon genre, ni de me taire, ni de laisser faire : LRAR n° 1A11933071630 de novembre dernier ... [Lire la suite]